la monaie virtuelle

Publié le par deveneztresrichetop.over-blog.net

Mais d’abord, qu’est-ce que la monnaie virtuelle ? L’existence de monnaies non étatiques n’est pas un phénomène nouveau. En effet, les grandes enseignes de la distribution et autres voyagistes ont fait la renommée des systèmes de fidélisation (type miles ou s’miles) pouvant s’apparenter à un système monétaire privé à but lucratif que l’on pourrait qualifier de « monnaies commerciales ». D’autres formes de monnaies non-étatiques peuvent être citées, comme par exemple les « monnaies sociales », éditées par des associations ou structures publiques dans un but de solidarité. On peut citer l’exemple des EcoPoints au service du développement durable, imaginés par les étudiants de l’EFFREI (2ème prix des Championnat du monde du numérique Microsoft 2008). Tout comme ces dernières, la « monnaie virtuelle » est une forme de monnaie privée non-étatique. Mais le concept de monnaie virtuelle va encore plus loin… Bien que l’on puisse dater l’émergence du concept de monnaie virtuelle dans les années 1999-2000 avec la tentative avortée de beenz.com (emportée semble-t-il dans la crise des années 2000-2001 malgré un actionnariat solide – Oracle et Sun Microsystems entre autres pour ne pas les citer), de créer une monnaie virtuelle pour le Net, il semble que le phénomène ait pris réellement de l’importance avec le développement des mondes virtuels type Second Life (créé en 2003). Ces mondes virtuels persistants, appelés communément massivement multi-joueurs (MMO), intégrent tous une économie virtuelle basée sur une monnaie virtuelle. La monnaie virtuelle sert donc de valeur d’échange pour acheter biens et services dans le monde virtuel. Outre le fameux Second Life et son Linden Dollar, on peut citer World of Warcraft et ses Pièces d’or, EVE Online et ses ISK, Lineage II et ses Adenas, EverQuest et ses PP, le monde des Sims et ses Simflouze, ou encore Habbo Hôtel et ses CréditsHabbo. Chaque monde a sa propre place de marché, et des plateformes tel que IGE permettent même d’avoir une cotation entre monnaies virtuelles et entre monnaie virtuelle et devise nationale. Ces différentes économies virtuelles génèrent une économie réelle qu’on pourrait estimer à environ 1,5 milliards de dollars par an. Edward Castronova, joueur sur EverQuest et professeur à l’Indiana University Bloomington, affirmait en 2001 suite à une étude faite sur les mondes virtuels que Norrath (monde virtuel d’EverQuest) produisait un PIB équivalent à un pays au 77ème rang mondial, et que les PP (monnaie d’EverQuest) aurait une valeur supérieure au Yen. En 2006, on estimait à 14 000 environ le nombre de personnes exerçant une activité professionnelle rémunérée par le biais de Linden Dollars (design d’avatars, de robes virtuelles, etc.) Quelques sites de monnaie virtulle présente sur internet Paypal Moneybookers Libertyreserve PerfectMoney Strictpay
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article